Archive for the ‘Travaux’ Category

h1

Suite des réponses aux questions diverses du 20-01-2014

27/01/2014

4 – Le terminus du bus du Clos du Martinet
Une modification des terminus de certaines lignes de la STAC a été mise en place à la rentrée des vacances de Toussaint. Une pétition a été lancée par les usagers mécontents. Quelles ont été les raisons de cette modification, quelle a été l’action de la municipalité dans ce dossier ? Et que répondre aux usagers qui voient ce service diminuer ?

Réponse de Monsieur BESSON : « La mairie a transmis la pétition des usagers mécontents à Chambéry Métropole et depuis le 1er janvier 2014, Chambéry Métropole a modifié la desserte. Le bus s’arrête au Martinet pour déposer les passagers puis fait un tour à vide, va tourner au rond-point de la Cornaz et revient se garer au terminus du Champet. »

Que la municipalité ait transmis une pétition sans l’accompagner d’un courrier explicatif indiquant qu’une seule personne, ayant acheté et fait construire au Clos du Martinet en toute connaissance de cause ((le terminus était déjà opérationnel) obtienne un changement de desserte, questionne.

En effet,  le circuit à vide du bus génère des nuisances et un coût qui seront supportés par la collectivité dans son ensemble. Encore une fois nous ne pouvons que déplorer qu’un intérêt privé ait prévalu sur l’intérêt collectif.

5 – Le parking des écoles
La rumeur court auprès des parents d’élèves d’un réaménagement du parking des écoles. Les travaux effectués n’en donneraient pas satisfaction aux usagers alors que la municipalité a toujours affirmé le contraire. Qu’en est-il de ce dossier qui a déjà coûté plus de 50 000€ aux contribuables de Saint-Baldoph ?

Réponse de Monsieur le Maire :  « D ‘après le policier municipal, si les gens respectent le code de la route, il n’y a aucune modification à faire et ça va très bien comme ça. »

Intervention de Madame MARCHETTI : « Le parking des écoles a été fait en concertation avec les parents d’élèves. »

Monsieur le Maire conclut en disant que la rumeur est infondée et qu’il n’y aura pas de réaménagement.

6 – La rénovation des anciens locaux techniques pour le club d’haltérophilie.
Où en est l’état d’avancement du projet ?

Monsieur BESSON informe le conseil municipal que le coût de rénovation des locaux techniques s’élèvera à 159 000€ TTC, maître d’ouvrage inclus, pour un montant prévu au budget de 200 000€.

7 – La rénovation du bâtiment des écoles

Monsieur BESSON indique que l’ASADAC fait un diagnostique complet pour identifier les travaux à effectuer. « La prochaine équipe aura les clés de la camionnette pour faire quelque chose. Au moins on aura servi à ça ! »

8 – Lotissement les Tarines
Quelle réponse a été donnée à cette association (courrier aux élus) ?

Réponse de Monsieur le Maire : « La commune s’engage à participer aux travaux pour un tiers. »

.

h1

Suite des réponses aux questions diverses du 20-01-2014

25/01/2014

2 – Qu’en est-il du projet de la bibliothèque retoqué par le conseil municipal du 22 juillet 2013 à cause de son coût exorbitant ? 

Réponse de Monsieur le Maire : « On a demandé à l’architecte de revoir sa copie pour que le coût soit dans les clous du budget »

Certes, rester dans « les clous du budget » est une bonne chose mais nous n’avons pas de réponse à nos précédentes questions : quelle analyse des besoins, quel coût de fonctionnement, quel statut des personnels de cette structure ?

Nous continuerons d’être attentifs aux suites données à ce dossier.

3 – La réforme des rythmes scolaires : quel est le projet validé par la municipalité et les parents d’élèves, quel en sera le coût et quelles activités seront proposées dès septembre 2014, avec quel encadrement ?

Réponse de Madame CLARET : « Pour les rythmes scolaires, on a fait cinq ou six réunions et en accord avec les élus, les instituteurs, le périscolaire et les parents d’élèves, nous avons fait une proposition d’organisation des rythmes scolaires pour la rentrée 2014-2015. L’académie n’a pas émis un avis favorable à la proposition pour l’élémentaire car deux journées d’enseignement vont au-delà de cinq heures trente. Pour le moment c’est tout ce qu’on a à dire ; tout cela sera expliqué dans la dernière gazette. Pour le coût, on ne sait pas. »

Nous attendrons donc avec impatience la parution de la gazette pour avoir les réponses à toutes nos interrogations. Ce qui laissera peut-être à la majorité, le temps de calculer le coût de cette réforme, comme la plupart des municipalités ont déjà été en capacité de le faire.

.

h1

Toujours nos questions diverses ….. pour le CM du 20 janvier 2014

13/01/2014

Lors du conseil municipal du 2 décembre 2013, la majorité municipale a éludé nos questions diverses (cf articles des 24-11 et 3 décembre). Nous constatons également qu’à ce jour, le compte-rendu de ce conseil municipal n’est toujours pas en ligne sur le site de la mairie.
Effectivement, un mois pour mettre en ligne un CR sans grand intérêt montre à nouveau la réactivité de l’équipe municipale.
Ou peut être que le refus de traiter nos questions diverses soit  gênant  à expliquer pour les grands démocrates qui siègent en ce moment à la Mairie.

Qu’à cela ne tienne !  Pour éviter qu’une nouvelle fois ces légitimes questions que nous posons ne passent à la trappe, nous les affichons sur le blog.

1 – Le PLU

Dans le document « concertation autour du PLU » distribué dans les boîtes aux lettres, était annoncé l’état d’avancement de ce dossier. Ainsi, il restait au conseil municipal :

  • à délibérer pour arrêter ce PLU
  • à l’approuver en conseil municipal.

Nous demandons donc au conseil municipal de se positionner quant au vote ou non de ce PLU et d’indiquer les raisons de ce retard.

Que signifie ce droit de réponse  de l’association ADPF dans la gazette ?

2 – Le projet de la bibliothèque

Qu’en est-il de ce projet, retoqué par le conseil municipal du 22 juillet 2013 à cause de con coût exorbitant ?

3 – La réforme des rythmes scolaires

Quel est le projet validé par la municipalité et les parents d’élèves ?

Quel en sera le coût et quelles activités seront proposées dès septembre 2014 avec quel encadrement ?

4 – Le terminus du bus du Clos du Martinet

Une modification des terminus de certaines lignes de la STAC a été mise en place à la rentrée des vacances de Toussaint. Une pétition a été lancée par les usagers mécontents.

Quelles ont été les raisons de cette modification ?

Quelle a été l’action de la municipalité dans ce dossier ?

Que répondre aux usagers qui voient ce service diminuer ?

5 – Le parking des écoles

La rumeur court auprès des parents d’élèves d’un réaménagement du parking des écoles. Les travaux effectués ne donneraient pas satisfaction aux usagers alors que la municipalité a toujours affirmé le contraire.

Qu’en est-il de ce dossier qui a déjà coûté plus de 50 000€ aux contribuables de Saint-Baldoph ?

6 – La rénovation des anciens locaux techniques pour l’haltérophilie

Où en est l’état d’avancement du projet ?

7– La rénovation des bâtiments des écoles

Des travaux urgents sont à réaliser dans les écoles.  Monsieur BESSON nous avait assuré qu’il s’en occupait et que des devis étaient en demande.

Qu’en est-il, et à combien sont estimés ces travaux de rénovation ?

8- Lotissement les Tarines

Quelle réponse a été donnée à la demande de cette association ? ( courrier distribué  aux élus )

.

h1

Parole confisquée … Démocratie bafouée … !

03/12/2013

Ce soir, la censure a encore frappé !

Les questions diverses, transmises le lundi précédent ce conseil comme demandé, et dont vous avez eu la primeur sur ce blog, n’ont pas été inscrites à l’ordre du jour ! Et ça n’est pas la première fois !

Comment peut-on faire confiance à des élus, qui prétendent être à l’écoute et au service de la population et qui adoptent un tel fonctionnement ?

Ce que nous avons vécu ce soir à la fin du conseil municipal est INACCEPTABLE.

BRAVO LA TRANSPARENCE ET LE RESPECT DE LA DEMOCRATIE !

Saint-bardolains, réveillez-vous, allez vous continuer à cautionner ces individus ?

Pascal BERNARD, adjoint à l’urbanisme en charge du PLU
Jean-Paul BESSON, adjoint aux travaux
Catherine COCHET, 1ère adjointe, chargée de l’information et de la communication
Marie-Claude CLARET, adjointe aux affaires scolaires
Josette DUPRAZ, adjointe aux sports et à la vie associative
Olivier FAYN, Maire de Saint-Baldoph
Michèle GAZZETTA, élue
Laurent GIRARD, élu
Gilles GRANGER, élu
Emmanuel De GUILLEBON, élu
Christian JOLY, adjoint aux finances
Michel LACROIX, élu
Mireille MARCHETTI, élue
Bernadette REYNAUD, élue
Geneviève TOURETTE, élue

Encore une fois, ce conseil municipal a évité les questions d’importance, préférant consacrer son peu d’énergie à des questions de peu d’intérêt.

Si les élus de l’opposition n’avaient pas fait entendre leur voix, la majorité aurait, par exemple, abandonné les pénalités de retard à l’encontre de l’entreprise qui a saboté la réfection des appartement de la Mairie. Le conseil a finalement consenti à faire respecter les clauses du contrat par l’entrepreneur et le maitre d’ouvrage. Il est dommage que le responsable du suivi des travaux M. Jean-Paul BESSON ne se soit pas senti davantage concerné.

Il est bien évident que nos questions dérangent :

  • Comment parler du PLU alors que la commission d’urbanisme ne s’est pas réunie depuis le mois de septembre ?
  • Comment penser que le PLU arrive à son terme alors que le frère de la première adjointe, Catherine COCHET, est membre fondateur de l’association qui fait signer une pétition pour l’abandon de ce projet ?
  • Que penser de la modification du terminus du bus de la STAC, sans aucune concertation avec les habitants, malgré la pétition des usagers qui se trouvent en difficulté parce qu’un intérêt privé à prévalu sur l’intérêt collectif ?
  • Que penser du mécontentement occasionné par le réaménagement du parking des écoles qui a déjà coûté plus de 50 000 € ?
  • Comment expliquer la fuite de nos agents territoriaux vers d’autres horizons ?
  • Qu’en est-il de la bibliothèque ?
  • Qu’attendre de la réforme des rythmes scolaires ?

Nous ne lâcherons rien, n’en déplaise à certains, nous voulons obtenir des réponses claires à des questions bien légitimes.

.

h1

Prochain conseil municipal

24/11/2013

La date est enfin annoncée !

Le 2 décembre, une grande date : celle du couronnement de Napoléon, celle de la bataille d’Austerlitz, celle du conseil municipal de Saint-Baldoph … plus de deux mois après le précédent !

Que pourrions-nous commémorer :

  • le vote du PLU ?
  • l’abandon du projet de la bibliothèque ?
  • l’annonce du projet d’organisation du temps scolaire dans le cadre de la réforme ?
  • le changement d’emplacement du terminus du bus du Clos Martinet et ses conséquences pour les usagers ?
  • la rumeur d’un énième réaménagement du parking des écoles ?
  • le départ de trois agents territoriaux ?

Ou rien comme d’habitude !

Voici les questions que nous porterons le 2 décembre.

.

h1

Soeur Anne et les autres ne voient toujours rien venir … !

21/10/2013

Lors du dernier conseil municipal du 30 septembre, Pascal Bernard et Monsieur le Maire avaient annoncé que des informations sur le PLU seraient affichées sur le site de la mairie ou par courrier adressé aux habitants. De plus, ils ont mentionné qu’un conseil municipal fin octobre pouvait acter l’arrêt du PLU.

Avez-vous reçu ou vu quelque chose ? Avez-vous entendu parler de quelque chose ?

Le temps passe et vient confirmer ce que nous pressentions dès Décembre 2010 et que nous vous annoncions : cette majorité municipale ne s’engagera pas sur ce dossier qui demande courage, investissement, détermination et impartialité.

A l’heure du bilan, les résultats sont affligeants : des dépenses somptuaires pour des projets mineurs qui ne relèvent pas d’une prise en compte de l’intérêt collectif et de l’ensemble de la population.

  • L’acquisition d’un local technique au lieu de l’agrandissement des écoles ou de la halte-garderie conduit aujourd’hui des habitants de notre commune à envisager la création d’une micro-crèche privée,
  • La rénovation du parking des écoles n’a pas réglé les difficultés de circulation et de dépose des enfants,
  • La réhabilitation des vestiaires du foot qui certes nécessitaient une rénovation au détriment des autres associations,
  • Le projet bibliothèque demandé par personne qui, espérons-le, ne se concrétisera pas,
  • Le suivi désastreux des différents chantiers qui a eu pour conséquence de faire exploser le coût des travaux,
  • La vie du village anesthésiée excepté pour la sacro-sainte journée du patrimoine,
  • Nos associations moribondes dont les propositions n’ont pas recueilli un écho favorable de nos élus … !

La majorité actuelle, lors de sa campagne, ne voulait pas faire de promesses qu’elle n’aurait pu tenir. Effectivement : pas de promesse, pas d’engagement, pas de projet mais une gestion à la petite semaine qui s’est révélée fort coûteuse pour nous tous.

Non, Soeur Anne ne voit rien venir si ce n’est la fin de ce mandat sans ambition, sans projet, sans âme, sans organisation.

.

h1

Les jardins familiaux à Saint-Baldoph

14/10/2013

Lors du dernier conseil municipal nous avons appris qu’un certain nombre de Saint-Bardolains ont exprimé le souhait de disposer de quelques mètres carrés pour cultiver un jardin.

Quoi de plus légitime, quand on vit en appartement ou que le montant de la retraite est insuffisant. La commune propose deux emplacements : près de l’église, là où existent déjà des jardins familiaux qui seront redécoupés et redistribués, et l’autre près du monument aux morts en contrebas de la Mairie.

Si nous nous félicitons de cette initiative qui permet de favoriser l’accès du plus grand nombre à cette forme de loisirs, le choix de l’emplacement près de la Mairie ne nous paraît pas judicieux. En effet, ne vaudrait-il pas mieux valoriser le site de la Mairie avec un jardin d’agrément ou d’ornement qui permettrait de jolies photos pour les cérémonies officielles ou privées et offrir, à un autre endroit, aux usagers un espace plus facile d’accès et organisé en jardins familiaux pour le plus grand nombre ? Nous nous interrogeons sur l’esthétique d’une telle opération à cet endroit … !

.

h1

Questions diverses du 30/9/2013

24/09/2013

Voici les questions diverses que notre groupe souhaite mettre à l’ordre du jour du conseil municipal du 30 septembre 2013

  • Convention de la commune avec les utilisateurs de locaux.
    Ces conventions sont-elles à jour ? avec quelles associations ?
  • Lotissement les Tarines
    Quelle réponse a été donnée à ces usagers  par la municipalité ? ( lettre distribuée aux élus le 22 juillet 2013 ).
  • Vidéosurveillance
    Où en est l’installation ? Quand sera-t-elle opérationnelle ? Qui sera le référent communal en charge du suivi de cette installation ?
  • Bibliothèque
    Où en est le projet ? Qui a décidé de l’information au public lors de la journée du patrimoine ? Quels sont les résultats du sondage fait auprès du public ?
  • PLU
    Où en est le projet ? Quand est ce que la commune fera l’information des dernières évolutions, aux Saint-Bardolains, comme cela avait été convenu lors de la dernière réunion de travail avec les associations, le 24 juin dernier ? Quel est son coût final ? Quand sera-t-il validé par le conseil municipal ? Date à fixer par le conseil. Rappel de la procédure de finalisation du projet.
  • Modification des rythmes scolaires
    Merci de nous communiquer l’échéancier de la mise en place de cette réforme à Saint Baldoph et un prévisionnel de son coût.
  • Récapitulatif des permis de construire de 2013.
    Merci de nous communiquer le récapitulatif de l’année 2013.

.

h1

La bibliothèque

19/09/2013

Sur l’affiche « Projet d’agrandissement » on peut lire :

« Il permet de satisfaire les souhaits des bénévoles qui ont été associées au projet tout au long de son évolution. »

(cliquer sur les images pour zoomer)

IMG_1043

Image1

Nous ne reviendrons pas sur la prise en compte des souhaits des bénévoles mais on peut déplorer que ce projet daté du 20 juin 2013 n’ait été porté à la connaissance du conseil que le 22 juillet en séance publique.

  • Quelle commission municipale a travaillé sur ce projet ?
  • Qui en est le porteur ?
  • Comment penser que ce projet soit adopté en l’état par le conseil alors que son coût est largement supérieur à la ligne budgétaire qui lui était allouée?

Si le projet avait été adopté, alors on aurait pu penser que le conseil n’est que la chambre d’enregistrement des souhaits de bénévoles proches de certains de ses membres. Le 22 juillet, une vraie discussion s’est engagée et la décision de la majorité des élus a été de revoir cette copie. Nous ne pouvons que nous en féliciter.

Toujours sur l’affiche on peut encore lire:

Image2

Ce projet a été porté, conçu et finalisé par certains élus de la majorité municipale qui ne s’attendaient pas à ce qu’il soit retoqué en séance publique. Pour la première fois, des élus de cette même majorité municipale ont fait entendre une voix discordante. L’expression de la démocratie verrait-elle enfin le jour à Saint-Baldoph ? Si nous approuvions l’intérêt de ce questionnaire à la population avant la présentation du projet, ne réduit-il pas aujourd’hui la responsabilité des élus? Dans le domaine sportif on pourrait appeler cela un passage en force !

Enfin, sur cette même affiche on peut lire :

Image3

« Si le projet est abandonné, la commune perdra une subvention de 100 000€ »

Là encore, quel incurie de l’argent public. Ne vaut-il pas mieux « perdre » 100 000€ de subvention que nous n’avons pas, plutôt que de dépenser 418 000€ HT d’argent que nous pourrions allouer à des opérations plus urgentes et indispensables comme la réfection des écoles ?

Effectivement « Votre avis nous intéresse ».

.

h1

La gazette de la journée du patrimoine

28/08/2013

La publication annuelle qui invite les Saint-Bardolains à découvrir ou à redécouvrir le patrimoine de la commune est distribuée dans les boites à lettres.

Nous rappelons que c’est dans cette publication, destinée exclusivement à la fête du patrimoine, que les élus de l’opposition ne peuvent avoir la possibilité de proposer un article.

Or, que constatons-nous : hormis la page centrale qui annonce les festivités, tous les autres articles contenus dans cette gazette concernent bien autre chose que la fête du patrimoine.

Quelques exemples :

  • Nos élus préparent la transition énergétique
  • Echangeons lors de la journée du patrimoine sur …… la bibliothèque
  • Réforme des rythmes scolaires
  • PLU : Quid des zones humides ?
  • La bibliothèque et ses nouvelles acquisitions
  • Le bilan des activités de l’année scolaire dans les écoles et différentes informations concernant les actions entreprises par le SIVU et qui rassemblent 22 personnes pour la journée du respect du sport et 7 jeunes filles pour les vacances à la mer !

La thématique de cette publication est pourtant : L’art de vivre à Saint-Baldoph

Qui peut se sentir concerné par le contenu de cette gazette ? Les élus de la majorité sans aucun doute.

  • A propos de la bibliothèque, pourquoi les coûts de ce projet ne sont-ils pas communiqués ?
  • A propos du PLU, quid de l’engagement de la municipalité d’informer les habitants des résultats des réunions de concertation avec les associations alors que la question de la préservation, de la mise en valeur du patrimoine et son avenir sont bien l’objet de ce débat.
  • Quant à la préparation de la transition énergétique par nos élus, nous ne pouvons qu’être dubitatifs. Si ceux-ci s’impliquent dans ce dossier à la mesure de leurs engagements dans les autres dossiers qui nous concernent, nous ne sommes pas sortis de la phase de transition … !

Bref, si l’on excepte les photographies où l’on retrouve toujours les mêmes personnes et les encarts publicitaires, le contenu informatif de la gazette est affligeant. Nous aurions pourtant dû nous y attendre car l’éditorial, signé par la commission information et communication annonçait : «  …le vécu des habitants, leur mode d’organisation et de coopération, leur aptitude à imaginer l’avenir, à réaliser les projets dans le but d’  « enchanter » la vie ne se livrent pas au premier coup d’oeil. »

Effectivement, même après observation attentive et relecture nous ne voyons toujours rien ! Nous confirmons qu’il ne se passe rien dans notre commune … !

.