h1

Réflexions autour de la ruralité et de sa préservation

22/03/2014

Lors de la réunion publique initiée par Christophe RICHEL, Bernadette FORTIN a fait une intervention sur la préservation de l’agriculture.

Quelques morceaux choisis : « Il n’y a pas de village sans agriculture et sans agriculture paysanne. Il faut s’intéresser à ceux qui en sont les principaux acteurs : les agriculteurs. La première question à se poser pour nous : est-ce-que notre génération marquera la fin de la ruralité sur Saint-Baldoph ? Que peut faire une commune pour susciter l’installation des jeunes agriculteurs dans des conditions acceptables ? On ne peut pas apporter de réponse toute faite à cette question complexe mais on a pris conscience de cette problématique et nous nous engageons à initier une étude prospective à l’échelle du village. »

A la remarque de Monsieur FONT regrettant la disparition d’une des plus belles parcelles de vigne du village située au lieu-dit La Porretaz, Christophe RICHEL a coupé court en rappelant qu’il s’agissait d’une affaire privée …

Et ça continue à Saint Grat ( cliquer sur les photos pour les agrandir )

La réponse est claire : votre génération risque effectivement d’être la dernière !

Un bel exemple de la langue de bois !

.

Publicités