h1

Suite des réponses aux questions diverses du 20-01-2014

27/01/2014

4 – Le terminus du bus du Clos du Martinet
Une modification des terminus de certaines lignes de la STAC a été mise en place à la rentrée des vacances de Toussaint. Une pétition a été lancée par les usagers mécontents. Quelles ont été les raisons de cette modification, quelle a été l’action de la municipalité dans ce dossier ? Et que répondre aux usagers qui voient ce service diminuer ?

Réponse de Monsieur BESSON : « La mairie a transmis la pétition des usagers mécontents à Chambéry Métropole et depuis le 1er janvier 2014, Chambéry Métropole a modifié la desserte. Le bus s’arrête au Martinet pour déposer les passagers puis fait un tour à vide, va tourner au rond-point de la Cornaz et revient se garer au terminus du Champet. »

Que la municipalité ait transmis une pétition sans l’accompagner d’un courrier explicatif indiquant qu’une seule personne, ayant acheté et fait construire au Clos du Martinet en toute connaissance de cause ((le terminus était déjà opérationnel) obtienne un changement de desserte, questionne.

En effet,  le circuit à vide du bus génère des nuisances et un coût qui seront supportés par la collectivité dans son ensemble. Encore une fois nous ne pouvons que déplorer qu’un intérêt privé ait prévalu sur l’intérêt collectif.

5 – Le parking des écoles
La rumeur court auprès des parents d’élèves d’un réaménagement du parking des écoles. Les travaux effectués n’en donneraient pas satisfaction aux usagers alors que la municipalité a toujours affirmé le contraire. Qu’en est-il de ce dossier qui a déjà coûté plus de 50 000€ aux contribuables de Saint-Baldoph ?

Réponse de Monsieur le Maire :  « D ‘après le policier municipal, si les gens respectent le code de la route, il n’y a aucune modification à faire et ça va très bien comme ça. »

Intervention de Madame MARCHETTI : « Le parking des écoles a été fait en concertation avec les parents d’élèves. »

Monsieur le Maire conclut en disant que la rumeur est infondée et qu’il n’y aura pas de réaménagement.

6 – La rénovation des anciens locaux techniques pour le club d’haltérophilie.
Où en est l’état d’avancement du projet ?

Monsieur BESSON informe le conseil municipal que le coût de rénovation des locaux techniques s’élèvera à 159 000€ TTC, maître d’ouvrage inclus, pour un montant prévu au budget de 200 000€.

7 – La rénovation du bâtiment des écoles

Monsieur BESSON indique que l’ASADAC fait un diagnostique complet pour identifier les travaux à effectuer. « La prochaine équipe aura les clés de la camionnette pour faire quelque chose. Au moins on aura servi à ça ! »

8 – Lotissement les Tarines
Quelle réponse a été donnée à cette association (courrier aux élus) ?

Réponse de Monsieur le Maire : « La commune s’engage à participer aux travaux pour un tiers. »

.

Publicités