h1

La dernière gazette

29/12/2013

Enfin, on arrive au bout !

La gazette de Noël est fidèle à toutes les autres, dans l’esprit et dans la lettre. Des informations municipales ? … Que nenni ! Une double page sur la forêt et ses bienfaits, un retour sur la fête du patrimoine et une sur les élections qui se dérouleront cette année. Rien que du local, de l’authentique, du Saint-Bardolain !

Un petit article a cependant attiré notre attention : Droit de réponse à l’information municipale « Concertation PLU » en page 2.

Notre première remarque concernant cet article : visiblement l’association ADPF « Porteurs de mémoire et d’avenir pour Saint-Baldoph », portée par Christophe RICHEL a droit à plus de considération de la part de la majorité municipale que les élus de l’opposition qui n’ont, eux, pas droit de réponse à leurs questions diverses.

Notre deuxième remarque : la majorité municipale fait la part belle à cette association qui a tout fait pour que ce PLU n’aille pas à son terme. Pourtant, on aurait pu penser que cette association, qui ne fait que défendre des intérêts particuliers, allait à l’encontre de ceux défendus par la municipalité en charge de l’intérêt collectif ! Qu’en penser sinon que finalement ils défendent les mêmes intérêts ?

Notre troisième remarque : seule la Commission Information et Communication a pris la responsabilité d’évoquer l’idée d’un consensus et uniquement sur les zones de Pré Martin et de Saint Grat. Cela remettrait donc en cause l’intégralité de ce projet ? Quelle est la position de la commission d’urbanisme conduite par Pascal BERNARD ? Y aurait-il des difficultés de communication entre les deux commissions ? Comment se fait-il que le Maire n’ait pas signé cette information municipale ?

Notre dernière remarque : quel est l’avenir de ce PLU ?  La prochaine équipe municipale aura-t-elle le courage de porter ce projet et avec quels intérêts ou celle-ci bottera-t-elle en touche à nouveau pour en laisser le soin à l’intercommunalité ?

Combien les Saint-Bardolains devront-ils encore payer ?

Lors des prochaines échéances électorales qui s’annoncent, il vous appartiendra, Saint-Bardolains, de déterminer ce que vous voulez pour votre commune afin de bien choisir ceux qui porteront vos projets.

.

Publicités