h1

Chronique d’une mort annoncée

14/11/2013

Certains Saint-Bardolains, mais pas tous, ont reçu, un document ayant pour titre « Concertation  PLU » à l’initiative du CIC (Commission Information et Communication).

Cette information, que M. le Maire et M. Pascal BERNARD s’étaient engagés à donner à la population, est enfin disponible sur le site de la Mairie et dans quelques boîtes aux lettres.

Nous nous en félicitons sans pour autant nous en réjouir. En effet, la date du conseil municipal devant acter la fin du projet du PLU n’est toujours pas fixée : ce qui nous conforte dans ce que nous annoncions comme un manque de volonté et de courage politiques de la majorité en place.

Ce sentiment est conforté par la phrase : « Il reviendra au conseil municipal d’entériner ou non le PLU ». Comment une équipe majoritaire, dont le seul projet de campagne au moment de son élection en 2010 était justement de porter à son terme le PLU, peut-elle, aujourd’hui, ne pas l’entériner ?

Cela aurait pour conséquences majeures de :

  • Nier le travail déjà accompli,
  • Gaspiller les 53 000€ d’argent public consacrés à cette opération
  • Mettre la commune sous le coup de la loi ALUR
  • Laisser cette épée de Damoclès sur la tête de la prochaine municipalité quelle qu’elle soit.

Certes, ce projet manque d’ambition, de réflexion et de réelle prise en compte de l’intérêt collectif ; de nombreux aspects tels le phasage, l’anticipation du coût, l’inscription de ce PLU dans un projet d’ensemble à l’échelle de la commune toute entière en sont absents mais cela pouvait constituer une base à partir de laquelle réfléchir et le travail pouvait alors se poursuivre. On pouvait imaginer une concertation sur l’extension des commerces, leur accès et leur attractivité, sur l’offre d’accueil pour la petite enfance, celle des adolescents, des services à la personne, de l’école, des loisirs …

Nous craignons qu’il n’en soit rien ! Faire et défaire ce n’est pas travailler à l’intérêt de tous !

Pour notre part, nous considérons les modifications apportées aux secteur de Saint Grat et de Petite Montagne comme relevant d’un traitement plus homogène dans le respect du SCOTT et de Grenelle 2.

Pour le secteur de Pré Martin, nous revendiquons la préservation et l’embellissement d’un espace vert au coeur de la commune comme un espace de socialisation et de convivialité pour l’ensemble de la population. Nous rejoignons en cela l’association SBS. Ce projet ambitieux, qui nous tient à coeur, a besoin de l’engagement de tous pour se concrétiser.

Restons mobilisés !

.

Publicités