Archive for octobre 2013

h1

Soeur Anne et les autres ne voient toujours rien venir … !

21/10/2013

Lors du dernier conseil municipal du 30 septembre, Pascal Bernard et Monsieur le Maire avaient annoncé que des informations sur le PLU seraient affichées sur le site de la mairie ou par courrier adressé aux habitants. De plus, ils ont mentionné qu’un conseil municipal fin octobre pouvait acter l’arrêt du PLU.

Avez-vous reçu ou vu quelque chose ? Avez-vous entendu parler de quelque chose ?

Le temps passe et vient confirmer ce que nous pressentions dès Décembre 2010 et que nous vous annoncions : cette majorité municipale ne s’engagera pas sur ce dossier qui demande courage, investissement, détermination et impartialité.

A l’heure du bilan, les résultats sont affligeants : des dépenses somptuaires pour des projets mineurs qui ne relèvent pas d’une prise en compte de l’intérêt collectif et de l’ensemble de la population.

  • L’acquisition d’un local technique au lieu de l’agrandissement des écoles ou de la halte-garderie conduit aujourd’hui des habitants de notre commune à envisager la création d’une micro-crèche privée,
  • La rénovation du parking des écoles n’a pas réglé les difficultés de circulation et de dépose des enfants,
  • La réhabilitation des vestiaires du foot qui certes nécessitaient une rénovation au détriment des autres associations,
  • Le projet bibliothèque demandé par personne qui, espérons-le, ne se concrétisera pas,
  • Le suivi désastreux des différents chantiers qui a eu pour conséquence de faire exploser le coût des travaux,
  • La vie du village anesthésiée excepté pour la sacro-sainte journée du patrimoine,
  • Nos associations moribondes dont les propositions n’ont pas recueilli un écho favorable de nos élus … !

La majorité actuelle, lors de sa campagne, ne voulait pas faire de promesses qu’elle n’aurait pu tenir. Effectivement : pas de promesse, pas d’engagement, pas de projet mais une gestion à la petite semaine qui s’est révélée fort coûteuse pour nous tous.

Non, Soeur Anne ne voit rien venir si ce n’est la fin de ce mandat sans ambition, sans projet, sans âme, sans organisation.

.

h1

Le Recteur de l’académie de Grenoble à Saint-Baldoph

14/10/2013

Dans le cadre du projet « immersion », notre école maternelle a reçu la visite du Recteur le 4 octobre. M. le Maire et Mme Claret, adjointe aux affaires scolaires, ont pu être les témoins de l’intérêt porté au projet d’apprentissage en Anglais dont bénéficient les élèves de la commune. Les enseignantes et le personnel communal, pleinement investis dans ce dispositif innovant à l’échelle du département et du pays ont pu exprimer leur enthousiasme et les élèves montrer ce qu’ils avaient déjà appris. Rien de tout cela n’aurait pu se faire sans l’adhésion des parents d’élèves qui, dès le départ, ont mesuré la chance offerte à leurs enfants.

Il est regrettable que ce projet, porté essentiellement par notre académie au plan national, n’ait été mentionné, en conseil municipal, que lors du rejet de la demande de subvention supplémentaire faite par les écoles. Un tel projet aurait dû faire l’objet d’une attention particulière de la part de nos élus mais encore une fois, ni les conditions ni les contenus d’apprentissage ne les impliquent. Aucune information dans la gazette, aucun article dans la presse locale, aucune mention en conseil municipal ni sur le site de la municipalité.

On ne peut que s’inquiéter de l’intérêt qui sera porté à la réforme des rythmes scolaires … !

.

h1

Les jardins familiaux à Saint-Baldoph

14/10/2013

Lors du dernier conseil municipal nous avons appris qu’un certain nombre de Saint-Bardolains ont exprimé le souhait de disposer de quelques mètres carrés pour cultiver un jardin.

Quoi de plus légitime, quand on vit en appartement ou que le montant de la retraite est insuffisant. La commune propose deux emplacements : près de l’église, là où existent déjà des jardins familiaux qui seront redécoupés et redistribués, et l’autre près du monument aux morts en contrebas de la Mairie.

Si nous nous félicitons de cette initiative qui permet de favoriser l’accès du plus grand nombre à cette forme de loisirs, le choix de l’emplacement près de la Mairie ne nous paraît pas judicieux. En effet, ne vaudrait-il pas mieux valoriser le site de la Mairie avec un jardin d’agrément ou d’ornement qui permettrait de jolies photos pour les cérémonies officielles ou privées et offrir, à un autre endroit, aux usagers un espace plus facile d’accès et organisé en jardins familiaux pour le plus grand nombre ? Nous nous interrogeons sur l’esthétique d’une telle opération à cet endroit … !

.

h1

Réponse des élus majoritaires aux questions diverses du CM du 30/9/2013

04/10/2013
  • Convention de la commune avec les utilisateurs de locaux : ces conventions sont-elles à jour et pour quelles associations ?
    Les conventions signées concernent le Club des Chênes, le football club, l’haltérophilie, l’ACCA; ces conventions ont été signées en 2010 et sont reconduites tacitement. Mme DUPRAZ précise que celle de l’haltérophilie n’a pas été retrouvée mais qu’elle a été archivée quelque part.

Nous nous étonnons que ces conventions n’aient pas été réactualisées dans la mesure où l’utilisation des locaux communaux n’est plus celle de 2010. Quant à la convention égarée, il était effectivement nécessaire d’opérer des travaux pour un meilleur archivage des documents … Les propos tenus par Mme DUPRAZ étaient quasiment inaudibles.

  • Lotissement des Clarines : quelle réponse a été donnée à ces usagers par la municipalité (lettre distribuée lors du conseil municipal du 22 juillet) ?
    Une décision a été prise par la municipalité il a un moment, oralement, mais Mr. le Maire refuse de commenter cette décision en public.

Nous ne pouvons donc vous apporter des éclaircissements sur ce mystère qui reste entier à ce jour.

  • Vidéosurveillance : Où en est l’installation? Qui sera le référent communal en charge du suivi de cette installation?
    Le dossier a été transmis, après le choix du prestataire, à la Préfecture pour validation et est en attente de l’octroi des subventions. C’est Eric BLANC qui sera le référent communal sur cette opération. Mme MARCHETTI suggère d’installer une caméra près de la bibliothèque parce que les jeunes squattent à cet endroit et occasionnent des dégâts (feux de poubelles, tags …). Mr. BESSON lui rappelle que ce n’est pas ce qui était prévu initialement et que le choix des emplacements des caméras a été décidé sur les conseils de la gendarmerie.
  • Bibliothèque : où en est le projet ? Qui a décidé de l’information au public lors de la journée du patrimoine ? Quels sont les résultats du sondage fait auprès de la population.
    Mme COCHET précise que c’est la Commission Information et Communication qui a pris la décision de faire cette information et ce questionnaire lors de la journée du patrimoine, comme annoncé dans la gazette.

Ce rappel strict des faits interroge toujours sur la position de la Commission Information et Communication au sein du conseil municipal. Le problème d’éthique demeure, la soit-disant concertation de la population n’est qu’un prétexte pour valider un projet qui ne soulève manifestement pas l’enthousiasme. Quant aux résultats du questionnaire, il nous sera transmis ou pas comme d’habitude !

  • PLU : Où en est le projet ? Quand et comment la commune informera-t-elle la population des dernières évolutions, comme convenu lors de la dernière réunion de travail avec les associations ? Quel est son coût final ? Rappel de la procédure et calendrier prévisionnel ?

Des explications pour le moins très embrouillées maintiennent toujours le flou quant à la procédure et au calendrier. La finalisation de ce PLU ne semble pas d’importance aux yeux des porteurs du projet. Cependant, nous avons appris que le coût final sera celui annoncé soit 53 000€ HT. Cela ferait très cher pour un projet qui n’aboutirait pas. Mais cette fois encore, promesse est faite d’informer la population sur les changements apportés au projet depuis la dernière réunion publique. Cette information se ferait par le biais du site de la mairie et peut-être par courrier. Mr BERNARD a indiqué que lorsque tous les documents seront réunis on pourrait espérer l’arrêt de ce PLU fin octobre par décision du conseil municipal.

Nous attendons, sans trop y croire, une information claire, objective et compréhensible par tous dans les meilleurs délais.

  • Modification des rythmes scolaires : quel échéancier de la mise en oeuvre de cette réforme et information sur son coût prévisionnel.
    Une réunion est programmée le 8 octobre; un projet d’organisation doit être transmis aux services académiques en Novembre. Le coût de cette mise en oeuvre est de 30 000€ environ mais Mme CLARET précise que c’est difficile à dire !

On peut se questionner, là encore, sur la mobilisation des élus et leur volonté à engager une réflexion et un travail sur ce sujet.

  • Permis de construire : récapitulatif de l’année 2013
    Pascal BERNARD a remis le document récapitulatif des permis de construire 2013 et nous l’en remercions.

.

h1

Compte rendu du conseil municipal du 30 septembre 2013

01/10/2013

Présents : Pascal BERNARD, Jean-Paul BESSON, Marie-Claude CLARET, Catherine COCHET, Josette DUPRAZ, Le Maire Olivier FAYN, Béatrice FOLLIET, Michèle GAZETTA, Laurent GIRARD, Gilles GRANGER, Christian JOLY, Michel LACROIX, Mireille MARCHETTI, Patricia MERENDET, Ludovic MOLIN, Jean-Luc NONNET, Bernadette REYNAUD

Pouvoirs : Geneviève TOURRETTE à Bernadette REYNAUD, Jérome BAILLET à Olivier FAYN, Georges ARHANCET à Patricia MERENDET, Emmanuel de GUILLEBON à Pascal BERNARD

Absents : Bernard PORTUGAL et Jean-Marie VOLLANT

Pour chacun des points de l’ordre du jour, nous vous communiquons les résultats des votes des élus.

  • Adhésion au service « prévention des risques professionnels » du CDG de Savoie :
    Vote à l’unanimité
  • Décision modificative n° 5 au budget primitif 2013: augmentation du quota d’heures supplémentaires :
    Vote à l’unanimité
  • Délibération de principe pour remplacer des agents absents et pour autoriser le recours à l’intérim :
    Vote à l’unanimité
  • Modification de la délibération du 3 avril 2013 concernant le tableau des emplois –convention avec PSA :
    20 voix pour et une abstention : Mme Béatrice FOLLIET
  • Rectificatif de la délibération n°2 du conseil municipal du 22 juillet – tableau des emplois :
    Vote à l’unanimité
  • Délibération pour le marquage des coupes de bois :
    Vote à l’unanimité
  • Autoriser le Maire à signer les conventions d’occupation des jardins familiaux :
    Une abstention : Ludovic MOLIN, deux voix contre : Georges ARHANCET et Patricia MERENDET
  • Présentation du Plan Local de l’Habitat (PLH) pour 2014-2019 par Madame Vallin-Balas, vice-présidente chargée du logement et de la mise en oeuvre du PLH à Chambéry Métropole.
  • Décision sur le zonage de certaines zones humides de la commune :
    Vote à bulletin secret libellé de cette manière:
    Préserver les parcelles n° AI 168, AK 49, AK 16 en zones humides ou maintenir ces mêmes parcelles en urbanisables : 13 voix pour maintenir ces parcelles en urbanisable

Nous reviendrons, bien entendu, dans les prochains jours sur plusieurs des points de cette séance ainsi que sur les réponses apportées à nos questions diverses.

.

h1

C’est l’histoire d’un mec …

01/10/2013

C’est l’histoire d’un mec qui a travaillé pendant 23 ans dans notre commune comme agent technique. Aujourd’hui, pour lui, sonne l’heure des grandes vacances bien méritées, un nouveau départ pour une autre vie. Pendant longtemps il s’est occupé des espaces verts et du fleurissement de notre village pour notre plus grand plaisir. Aucun chemin de la commune n’avait de secret pour lui. Maintenant, est venu le temps du chemin des écoliers, le temps de prendre son temps en chemin, de lambiner, de lanterner et faire enfin ce que bon lui semble sans y aller par quatre chemins.

Pour ce départ sur d’autres chemins, Hervé a reçu de nombreux témoignages de sympathie et les remerciements des Saint-Bardolains l’ont beaucoup touché. Mais de la commune dont il a été l’employé, rien. Il est parti dans la plus grande indifférence.

C’est l’histoire d’un mec à qui nous disons merci et à qui nous souhaitons de parcourir tous les chemins, ceux qui mènent à Rome ou ailleurs, les chemins de traverse, ceux du bonheur …