h1

La fête du patrimoine

18/09/2013

Ce dimanche s’est tenu le plus grand et seul évènement annuel de Saint-Baldoph : la fête du patrimoine. Le temps n’était, lui, pas de la fête mais un certain nombre d’activités se sont cependant déroulées entre les gouttes.

Certaines associations ont répondu présent et ont proposé activités et expositions. A la bibliothèque, les Saint-Bardolains qui s’y sont promené ont pu, comme nous en informait la gazette, donner leur avis sur son projet d’extension. Un questionnaire était à disposition placé devant une affiche que nous avons photographiée.

Cette affiche nous interpelle :

  • Qui en a eu l’initiative ?

Si la réponse est la commission information et communication, alors à quoi sert le conseil municipal dont font partie les membres de cette même commission, conseil municipal qui n’a pas approuvé le projet présenté en l’état ? N’y aurait-t-il pas là un problème d’éthique de la part de certains membres de ce même conseil?

Si la réponse est l’association en charge de la gestion de la bibliothèque, alors toutes les associations communales auront le droit d’engager les finances publiques à cette hauteur pour des projets pour lesquels aucune analyse de besoin n’a été effectuée !  A l’évidence, si c’est le cas, alors l’haltérophilie est en droit d’attendre une salle d’entrainement digne de celle où l’on veut entreposer des livres, le karaté bénéficier d’un dojo à la mesure de ses ambitions, Pause loisirs d’une salle de danse ou d’un gymnase, les chasseur d’une cabane, le club de tennis d’un lieu de vie propre, etc …

Demander son avis aux usagers et à la population aurait pu se faire en amont de la présentation du projet en conseil municipal et étayer ainsi une demande que le conseil aurait pu satisfaire. Mais alors, pourquoi ne pas également demander son avis à la population sur des projets autrement plus conséquents comme le PLU … !

..

Publicités