Archive for septembre 2013

h1

PLU rien ne va PLUS … !

25/09/2013

Voilà ce qui accueillait les Saint-Bardolains qui ont assisté à la réunion organisée par l’ADPF à la salle Pré Martin vendredi soir (20/09/2013).

Le tract distribué dans les boîtes aux lettres quelques jours auparavant était alléchant mais trompeur.

Cette réunion n’avait pour seul objectif que de réunir des adhésions à l’association et de faire signer une pétition pour faire avorter ce projet de PLU.
Un compte rendu des réunions de concertation qui se sont déroulées entre avril et juin 2013 en présence des élus en charge de la commission d’urbanisme et l’architecte de PBR a été effectué par Messieurs RICHEL et BLANC lors de cette soirée. Ce compte rendu était partial, tronqué et donnait le beau rôle aux représentants de l’ADPF : ils auraient discuté de l’avenir de la commune, de l’intérêt bien compris de tous ses habitants, de la nécessité de diversifier l’habitat et d’offrir un vrai centre village à Saint-Baldoph … face à des interlocuteurs incompétents et qui ne voulaient pas reconnaître le bien fondé de leurs propositions.

Les comptes rendus de ces réunions ( voir ces liens : 17/04/2013 , 14/05/2013 , 24/6/2013 ), publiés par l’association Saint-Baldoph-Sauvegarde, ne mentionnent, malheureusement pour l’ADPF, aucune de ces préoccupations. En revanche, ils relatent les longues discussions autour des terres agricoles et viticoles et des intérêts des propriétaires de ces terrains. Le centre ville n’a été évoqué que sur le coût du foncier et l’entretien du parc. Les commerces ont fait l’objet de discussions pour peu qu’ils se situent dans la zone de Pré Martin près d’un commerce déjà bien installé … A aucun moment, la crèche ou la halte-garderie, l’extension des écoles et les services utiles à une population qui augmenterait n’ont été discutés par eux.
Les membres de l’ADPF, après avoir fait un lobbying appuyé auprès de certains élus et n’ayant pas obtenu satisfaction dans leurs demandes, refusent maintenant les résultats de la concertation qu’ils ont réclamée et à laquelle ils ont participé.

Lors de cette réunion, parmi l’assistance, les participants ont pu noter la présence de quelques membres de la majorité municipale ou de membres de leur famille. Cela interroge : comment des élus en charge d’un projet aussi déterminant pour l’avenir de notre commune peuvent-ils à la fois travailler comme élus en charge de l’intérêt général et manifester, par leur présence, leur soutien à une association qui ne défend que des intérêts privés et qui prône l’abandon de ce même projet ? N’y aurait-il pas conflit d’intérêt ?

Peut-être avons-nous là une explication à la réactivité inexistante de la municipalité quant à communiquer les résultats de cette concertation, à publier le calendrier des opérations et aller au bout de ce projet de PLU par un vote en conseil municipal. N’était-ce cependant pas le seul engagement de campagne de cette équipe?
Que penser du projet ardemment défendu par l’ADPF du contournement du village avec le risque de voir les commerces s’étioler ? A qui appartiennent donc les terrains concernés par cette déviation ?

Avec le vote de la loi DUFFLOT, les dernières possibilités de la commune à agir sur son propre territoire malgré des contraintes règlementaires fortes risquent de disparaître. Ce n’est pas un « chiffon rouge » agité par des anxieux ou des pessimistes comme affirmé lors de cette réunion mais bel et bien une réalité.

C’est pourquoi il est indispensable que des signaux clairs et explicites soient donnés par la municipalité aux habitants sur la détermination des élus à conduire à son terme le travail mené depuis plus de quatre ans et justifier ainsi les sommes dépensées. Rien n’empêchera ensuite de conduire des réflexions concertées sur les modifications qui pourraient être apportées à ce PLU.

Publicités
h1

Questions diverses du 30/9/2013

24/09/2013

Voici les questions diverses que notre groupe souhaite mettre à l’ordre du jour du conseil municipal du 30 septembre 2013

  • Convention de la commune avec les utilisateurs de locaux.
    Ces conventions sont-elles à jour ? avec quelles associations ?
  • Lotissement les Tarines
    Quelle réponse a été donnée à ces usagers  par la municipalité ? ( lettre distribuée aux élus le 22 juillet 2013 ).
  • Vidéosurveillance
    Où en est l’installation ? Quand sera-t-elle opérationnelle ? Qui sera le référent communal en charge du suivi de cette installation ?
  • Bibliothèque
    Où en est le projet ? Qui a décidé de l’information au public lors de la journée du patrimoine ? Quels sont les résultats du sondage fait auprès du public ?
  • PLU
    Où en est le projet ? Quand est ce que la commune fera l’information des dernières évolutions, aux Saint-Bardolains, comme cela avait été convenu lors de la dernière réunion de travail avec les associations, le 24 juin dernier ? Quel est son coût final ? Quand sera-t-il validé par le conseil municipal ? Date à fixer par le conseil. Rappel de la procédure de finalisation du projet.
  • Modification des rythmes scolaires
    Merci de nous communiquer l’échéancier de la mise en place de cette réforme à Saint Baldoph et un prévisionnel de son coût.
  • Récapitulatif des permis de construire de 2013.
    Merci de nous communiquer le récapitulatif de l’année 2013.

.

h1

CM du 30 Septembre 2013 : Ordre du jour

23/09/2013

Voici l’ordre du jour du prochain Conseil Municipal public qui se tiendra le 30 Septembre 2013

  • Adhésion au service « prévention des risques professionnels » du CDG de Savoie
  • Décision modificative de budget : augmentation du quota d’heures supplémentaires et attribution d’une subvention de 1000 € à l’amicale du personnel
  • Délibération de principe pour remplacer des agents absents et pour autoriser le recours à l’intérim
  • Modification délibération du 3 avril 2013 – convention avec PSA
  • Rectificatif délibération n° 2 du conseil du 22 juillet – tableau des emplois
  • Délibération pour le  marquage de coupes de bois
  • Autoriser le maire à signer les conventions d’occupation des jardins familiaux
  • Présentation du Plan Local de l’Habitat pour 2014-2019 par Mme Vallin Balas, vice –présidente chargée du logement et de la mise en œuvre du PLH à Chambéry métropole
  • Décision sur le zonage de certaines zones humides de la commune
  • Questions diverses

.

h1

Le PLU mobiliserait-il enfin d’autres que nous ?

20/09/2013

Les habitants de notre commune sont invités à participer à une réunion à l’initiative de l’ADPF par l’intermédiaire d’un tract distribué dans les boîtes aux lettres.

Cela fait maintenant plus d’un an que nous réclamons des informations sur le PLU : détail des opérations, calendrier, informations à la population …

La réunion publique promise à l’automne 2012, ne s’est tenue qu’au printemps 2013. Les associations qui avaient obtenu, de haute lutte, une concertation pour que soit amendé le projet présenté ont terminé de travailler avec la commission d’urbanisme en juin 2013. Depuis, nous ne faisons que réitérer notre demande pour que le PLU soit enfin arrêté et la population informée.

Que signifie ce réveil tardif de l’ADPF? Comment peuvent-ils écrire : « …. nous constatons que nos propositions n’ont pas été prises en compte. » Ont-ils des informations sur la finalisation du projet ? Et par quel biais ? Pourquoi se décident-ils à agir maintenant « avant qu’il ne soit trop tard! » ?

Après avoir tout tenté pour faire valoir leurs intérêts privés pourquoi élargissent-ils le débat à la population dans son ensemble? Auraient-il enfin pris en compte d’autres intérêts que ceux des propriétaires fonciers ?

Peut-être que la réunion publique de ce vendredi 20 septembre apportera des réponses à ces questions.

.

h1

La bibliothèque

19/09/2013

Sur l’affiche « Projet d’agrandissement » on peut lire :

« Il permet de satisfaire les souhaits des bénévoles qui ont été associées au projet tout au long de son évolution. »

(cliquer sur les images pour zoomer)

IMG_1043

Image1

Nous ne reviendrons pas sur la prise en compte des souhaits des bénévoles mais on peut déplorer que ce projet daté du 20 juin 2013 n’ait été porté à la connaissance du conseil que le 22 juillet en séance publique.

  • Quelle commission municipale a travaillé sur ce projet ?
  • Qui en est le porteur ?
  • Comment penser que ce projet soit adopté en l’état par le conseil alors que son coût est largement supérieur à la ligne budgétaire qui lui était allouée?

Si le projet avait été adopté, alors on aurait pu penser que le conseil n’est que la chambre d’enregistrement des souhaits de bénévoles proches de certains de ses membres. Le 22 juillet, une vraie discussion s’est engagée et la décision de la majorité des élus a été de revoir cette copie. Nous ne pouvons que nous en féliciter.

Toujours sur l’affiche on peut encore lire:

Image2

Ce projet a été porté, conçu et finalisé par certains élus de la majorité municipale qui ne s’attendaient pas à ce qu’il soit retoqué en séance publique. Pour la première fois, des élus de cette même majorité municipale ont fait entendre une voix discordante. L’expression de la démocratie verrait-elle enfin le jour à Saint-Baldoph ? Si nous approuvions l’intérêt de ce questionnaire à la population avant la présentation du projet, ne réduit-il pas aujourd’hui la responsabilité des élus? Dans le domaine sportif on pourrait appeler cela un passage en force !

Enfin, sur cette même affiche on peut lire :

Image3

« Si le projet est abandonné, la commune perdra une subvention de 100 000€ »

Là encore, quel incurie de l’argent public. Ne vaut-il pas mieux « perdre » 100 000€ de subvention que nous n’avons pas, plutôt que de dépenser 418 000€ HT d’argent que nous pourrions allouer à des opérations plus urgentes et indispensables comme la réfection des écoles ?

Effectivement « Votre avis nous intéresse ».

.

h1

La fête du patrimoine

18/09/2013

Ce dimanche s’est tenu le plus grand et seul évènement annuel de Saint-Baldoph : la fête du patrimoine. Le temps n’était, lui, pas de la fête mais un certain nombre d’activités se sont cependant déroulées entre les gouttes.

Certaines associations ont répondu présent et ont proposé activités et expositions. A la bibliothèque, les Saint-Bardolains qui s’y sont promené ont pu, comme nous en informait la gazette, donner leur avis sur son projet d’extension. Un questionnaire était à disposition placé devant une affiche que nous avons photographiée.

Cette affiche nous interpelle :

  • Qui en a eu l’initiative ?

Si la réponse est la commission information et communication, alors à quoi sert le conseil municipal dont font partie les membres de cette même commission, conseil municipal qui n’a pas approuvé le projet présenté en l’état ? N’y aurait-t-il pas là un problème d’éthique de la part de certains membres de ce même conseil?

Si la réponse est l’association en charge de la gestion de la bibliothèque, alors toutes les associations communales auront le droit d’engager les finances publiques à cette hauteur pour des projets pour lesquels aucune analyse de besoin n’a été effectuée !  A l’évidence, si c’est le cas, alors l’haltérophilie est en droit d’attendre une salle d’entrainement digne de celle où l’on veut entreposer des livres, le karaté bénéficier d’un dojo à la mesure de ses ambitions, Pause loisirs d’une salle de danse ou d’un gymnase, les chasseur d’une cabane, le club de tennis d’un lieu de vie propre, etc …

Demander son avis aux usagers et à la population aurait pu se faire en amont de la présentation du projet en conseil municipal et étayer ainsi une demande que le conseil aurait pu satisfaire. Mais alors, pourquoi ne pas également demander son avis à la population sur des projets autrement plus conséquents comme le PLU … !

..

h1

Quoi de neuf à Saint-Baldoph ou Soeur Anne ne vois-tu rien venir ?

10/09/2013

Eh bien non, personne ne voit rien venir, ni Soeur Anne, ni les autres … peut-être après la journée du patrimoine qui mobilise, à l’évidence, toutes les forces vives de l’équipe municipale !

Nous attendons la date du prochain conseil municipal … !
Que font le Maire et Mme Cochet, première adjointe ?

Nous attendons, comme promis, une information et un calendrier pour le PLU … !
Que font Messieurs Bernard et Besson ?

Nous attendons des nouvelles du travail colossal de réflexion engagé par l’équipe municipale au sujet de la mise en place des rythmes scolaires … !
Que font Mme Claret et l’équipe en charge de ce dossier ?

Où sont tous les autres ? Encore en vacances ?

A Saint-baldoph pour trouver les élus, partons à la chasse au dahut !

.