h1

L’aménagement de la Porretaz

24/07/2013

Lors du conseil municipal du 22 juillet, sur les 14 points à l’ordre du jour, 12 ont été votés à la majorité. Nous ne reviendrons pas sur la totalité des points traités, nous n’en commenterons que quelques uns dans cet article et dans les suivants.
.

Pour le point 1 : Convention avec le Conseil général et Chambéry Métropole sur les aménagements prévus sur la RD 12 (La Porretaz), 3 élus se sont abstenus. Il s’agit de Madame Patricia Merendet et de Messieurs Emmanuel de Guillebon et Ludovic Molin. Aucun document préparatoire avec des plans et un descriptif ne sont parvenus aux élus avant le conseil … !

De plus, lors de l’attribution du permis de lotir, nous, élus de l’opposition, avions alerté la municipalité sur la nécessité d’exiger du promoteur du lotissement de la Porretaz la prise en charge d’infrastructures collectives liées aux travaux du lotissement.

Messieurs Joly et Besson nous avaient indiqué que ces négociations pouvaient être menées ultérieurement. On s’aperçoit aujourd’hui qu’il n’en est rien et que nous sommes dans l’obligation de signer une convention sans savoir à quoi la commune s’engage pour ce qui est de la création d’une traversée piétonne, de l’aménagement d’un quai bus, de la création de bordures de trottoirs et de l’adaptation du réseau de collecte et d’évacuation des eaux pluviales. Un dossier concernant les travaux à réaliser a pourtant été transmis le 7 mars 2013 mais personne ne semble en avoir été destinataire. L’adjoint aux finances, conscient de la mauvaise gestion de ce dossier et du montant des travaux à supporter par la commune, a proposé que ce dossier revienne devant le conseil municipal.

A quelle hauteur l’argent public sera-t-il mobilisé pour cette opération ?

Non, ce n’est pas « une erreur de jeunesse », Messieurs Besson et Bernard mais bien une mauvaise gestion de ce dossier et une absence de rigueur dans la gestion des deniers communaux !

.

Publicités