Archive for janvier 2013

h1

Que nous réserve 2013 ?

30/01/2013

Lors de la cérémonie des voeux, Monsieur le Maire a annoncé pour 2013 un certain nombre de grands chantiers, parmi lesquels l’élaboration du PLU reste la priorité mais également, l’agrandissement de la bibliothèque, la rénovation des écoles ainsi que la rénovation des anciens locaux techniques pour les transformer en salle d’haltérophilie suite aux bons résultats du club.

Le PLU

Suite à la réunion publique du 11 juin 2012 au cours de laquelle avaient été présentées les OAP (Orientations d’aménagement et de programmation), il avait été annoncé une réunion publique à l’automne 2012, reportée ensuite au début de 2013 et, à ce jour, non encore fixée fin janvier !

La commission urbanisme s’était pourtant engagée à tenir compte des remarques et des propositions faites par les Saint-Bardolains et se disait à la disposition de tous. ! Certains ont sans doute été reçus, d’autres ont dû harceler les membres de la commission pour obtenir enfin un rendez-vous et un certain nombre d’entre eux attendent encore comme l’association Saint-Baldoph-Sauvegarde ….

Ce projet, censé concerner l’ensemble des habitants de la commune, reste très secret à ce jour et laisse à penser que des tractations à huis clos visant à modifier la destination programmée de certains terrains sont en cours. Quels seront les heureux bénéficiaires de ces entretiens et qui seront les laissés pour compte ? Encore une fois, le manque de transparence de l’action des élus de la majorité sème le trouble et ne permet pas de prouver que l’intérêt public prévaut sur les intérêts privés !

L’agrandissement de la bibliothèque

Il a été décidé en conseil municipal d’effectuer des demandes de subvention auprès de de Chambéry Métropole au titre du CUCS (Contrat Urbain de Cohésion Sociale) de 119 000€ et auprès du Conseil Général de 61 000€. Il était prévu que ce projet revienne devant le conseil municipal après les réponses des organismes pour discussion. La déclaration de Monsieur le Maire lors de la cérémonie des voeux nous laisse à penser que cette décision est déjà prise …..

Pour mémoire, l’enquête réalisée en 2008 auprès des habitants avait recueilli 713 réponses parmi lesquelles seulement 4 souhaitaient l’agrandissement de la bibliothèque. On peut se demander quelle légitimité a ce projet et pour qui il sera réalisé ?
En revanche, l’enquête sur le PLU de l’automne 2010 indiquait que 64% des réponses étaient favorables à l’amélioration des équipements pour la petite enfance. Le projet d’extension de la halte garderie aurait pu bénéficier, au même titre, d’une subvention du CUCS. Qui donc détermine les priorités ?

Les travaux de rénovation des écoles

Ces travaux n’ont jamais été présentés en conseil municipal comme cela a déjà été le cas pour le réaménagement du parking. Si nous ne doutons pas de la nécessité de procéder à l’entretien des locaux accueillant les élèves, on peut s’interroger sur la procédure de décision : aucun état des lieux ! aucune estimation du montant des travaux !

La réfection des anciens locaux techniques pour une salle d’haltérophilie

Lors du vote du budget 2012, il avait été décidé la transformation des anciens locaux des services techniques pour le club d’haltérophilie. Une estimation de 550 000€ HT sans maîtrise d’oeuvre a été faite. Des demandes de subvention ont été effectuées et il avait été décidé que les élus se prononcent sur la poursuite du projet en connaissance des subventions accordées.
Quand ces discussions ont-elles eu lieu?

Lors de la présentation de l’opération de rénovation du local du football au Frainet, Monsieur Besson annonçait un montant de 375 000€ « à quelques louchées près ». Or, le montant total de l’opération s ‘élève à 570 000€ TTC et ce, sans compter les frais occasionnés par le changement de plombier lors du chantier ! Effectivement, nous sommes à quelques louchées près … !

Cette approximation dans l’estimation et la différence entre ce qui est annoncé et ce qui est réalisé nous fait craindre le pire pour les chantiers à venir !

.

h1

La liberté d’expression à la mode de chez nous !

30/01/2013

L’article que nous avons proposé à la commission information et communication, présidée par Mme Catherine COCHET, pour la prochaine gazette vient de nous être refusé : nous vous en communiquons les raisons que nous laissons à votre appréciation.

Madame, Messieurs les conseillers de l’opposition municipale,

L’’équipe en charge du bulletin municipal a pris connaissance ce mardi 29 janvier de l’’article que vous lui avez fait parvenir lundi 28, par l’’intermédiaire de la DGS, en vue d’’une parution dans la prochaine gazette.

Cet article, (qui aurait dû nous parvenir vendredi dernier) comporte plus de 4000 caractères. Il est beaucoup trop volumineux pour être publié en l’’état dans l’’espace que nous réservons aux « conseillers n’’appartenant pas à la majorité municipale ». Dans un bulletin d’’information qui ne compte que 8 pages (dont 1 page et demi d’’encarts publicitaires), la mobilisation de plus d’une demi page au service des représentations d’’un groupe très minoritaire serait manifestement disproportionnée.
A titre de comparaison, l’’espace réservé à chaque groupe dans le bulletin de Chambéry métropole est d’’une demi page sur un ensemble de plus de 20 pages. A quelques nuances près, l’’ordre de grandeur est le même dans « Chambéry magazine », « C’’est ma ville » (La Motte-Servolex), Le Mag de St Alban Leysse, les bulletins de Cognin, Barberaz etc.

La charte graphique retenue dans La Gazette de St Baldoph autorise une publication comportant entre 900 et 1100 caractères, espaces compris. Afin de permettre une certaine souplesse, il est possible de placer, si nécessaire, jusqu’à 1500 caractères. Pour l’’excédent, vous avez la liberté de continuer à renvoyer d’’éventuels lecteurs à l’’adresse de votre blog. Le fait que nous ayons accepté de publier un article de 2954 caractères « Déni de démocratie », signé par 5 d’’entre vous dans le n° de décembre 2012, ne préjuge nullement d’’une extension indéfinie de cet espace.

Enfin, nous vous demandons expressément de faire apparaître les noms des signataires, tous les articles de la Gazette devant être signés.

A défaut de recevoir Vendredi 1er février à 12 h au plus tard une version de votre article compatible avec les exigences ci-dessus rappelées, votre contribution ne pourra être publiée dans la gazette en cours de bouclage.

Pour la CIC,
Gilles Granger

A l’évidence, la démocratie participative a encore frappé !

Il est à noter que la majorité excelle plus facilement à compter les mots que les deniers publics ….

Nous vous invitons donc à prendre connaissance en avant première de l’intégralité de notre contribution dans l’article suivant de notre blog.

.

h1

Nouveau record battu !

25/01/2013

Le 21 mai 2012, le conseil avait duré 26 minutes. Celui du 21 janvier 2013 a duré 12 minutes, appel des élus compris. Qui dit mieux !

Monsieur le Maire ouvre la séance en indiquant que: « L’ordre du jour est léger, il n’y aura pas de questions diverses parce que l’on veut un conseil exceptionnel, alors il sera exceptionnel dans tous les sens du terme. »

Patricia MERENDET : Qu’est-ce qui rend ce conseil exceptionnel ?
Le Maire et Madame COCHET répondent : L’urgence de délibérer !
Patricia MERENDET : L’urgence de délibérer annule les questions diverses ?
Olivier FAYN : Oui parce que là, on fait un conseil comme cela !
Patricia MERENDET : Comme cela vous arrange, quoi !
Olivier FAYN : Pas comme cela nous arrange, je pense que c’est comme cela qu’on peut le faire; autrement il n’y aurait pas eu de conseil !
Patricia MERENDET : Continuez comme cela !
Olivier FAYN : Merci !

Voilà la transparence, le sens du dialogue ! Encore un exemple de la démocratie participative de la majorité … Cela montre à nouveau la considération portée aux demandes des élus de notre groupe ainsi qu’aux habitants de la commune qui se sont déplacés spécialement pour ce conseil exceptionnel de consternation.

.

h1

Questions diverses du CM du 17/12/2012 (suite)

21/01/2013

Rappel : Lors du conseil municipal du 5 novembre dernier seulement trois des questions soumises en questions diverses ont obtenu une réponse ( voir ici ). La regrettable attitude de Madame DUPRAZ ayant mis fin au conseil municipal .

Nous avons donc remis ces questions à l’ordre du jour :

1) Quelle suite à été donnée à la demande d’autorisation de taxi du 25 juillet 2011 ? Quelle est la liste d’attente des demandes ?
Réponse de Monsieur le Maire : « Pas de suite donnée. Pour la liste d’attente : Monsieur MAINAZ. »

2) Réaménagement du parking des écoles : Quel retour a été exprimé par les usagers ?
Réponse de Monsieur le Maire : «  Pour les associations de parents d’élèves, c’est un retour positif. »

3) Quel est le bilan financier de la deuxième journée du patrimoine ? Merci de nous présenter un écrit avec le détail des opérations.
Il nous a été transmis une copie du compte 6232 – Fêtes et cérémonies – pour un montant total de 2219,95€ dans lequel nous ne voyons apparaître
– ni le coût de la parution d’une gazette intégrale dédiée à la journée du patrimoine,
– ni le coût des grandes affiches en couleur placardées dans toute la commune,
– ni le coût de la mise à disposition des agent territoriaux présents ce dimanche,
– ni le coût de l’installation et le rangement suite à cette manifestation.
Ce qui devrait changer considérablement le coût total de cette manifestation … !

4) Où en est le projet d’extension de la bibliothèque municipale ? Quelles demandes, quelles attentes ont motivé ce projet d’extension ?
Réponse de Monsieur le Maire : « On a fait un appel à candidature pour maîtrise d’oeuvre. »

5) Une réunion des associations s’est tenue en octobre dernier. Quelle réponse avez-vous donné à l’association Saint-Baldoph Evénement (CM du 3 septembre 2012), quelles associations étaient présentes et quelles ont été leurs demandes?
Réponse de Monsieur le Maire : « Josette (DUPRAZ) n’étant pas là, on ne peut pas répondre. »

6) Nous avons demandé à trois reprises les effectifs officiels du football club de Saint-Baldoph (l’augmentation de ces effectifs justifiant la location du terrain de foot d’Apremont). Merci de nous communiquer les documents officiels de la ligue Rhône-Alpes de football concernant les saisons 2011-1012 et 2012-2013.
Réponse de Monsieur le Maire : « Les effectifs de la ligue Rhône-Alpes, on ne les a pas. Dans le dernier article paru dans le Dauphiné, il était indiqué plus de 200 licenciés. Il faut que vous demandiez les documents au club et pas à nous. »

7) Quel est le coût annuel d’entretien annuel du local sportif du Frainet ?
Réponse de Jean-Paul BESSON : « C’est compliqué parce qu’on a pas de sous-compteur. Peut être faut-il penser à mettre des sous-compteurs et ce n’est pas prévu pour l’instant. »

Georges ARHANCET intervient sur l’éclairage du bâtiment : « Il ne manque plus que l’eau pour que ce soit Versailles ! Sommes-nous dans une logique de développement durable? »

Ludovic MOLIN intervient sur l’éclairage des terrains alors qu’aucun joueur ne s’y trouve.

Réponse de Jean-Paul BESSON qui explique que le terrain est éclairé pour éclairer la buvette mais que tout devrait rentrer dans l’ordre maintenant que le club a pris possession de ses locaux.

8) Quel est le coût final de l’opération de rénovation du Frainet ? A quelle date les locaux seront-ils livrés?
Réponse de Jean-Paul BESSON : « On a rencontré de grosses difficultés avec une entreprise de plomberie qui nous a pourri le chantier, chantier conséquent de 100 000€, comprenant chauffage, chauffe-eau, ventilation… On a fait une procédure pour le sortir du chantier, il paiera des pénalités de retard d’environ 25 000€ et la location des bungalows qui s’est arrêtée le 15 décembre, puisque le chantier devait être livré le 15 août. A ce jour, il y a de l’eau chaude depuis le 16 décembre mais toujours pas de chauffage. Le coût total se monte à 570 000€ TTC. »

9) ONF : Merci de nous faire un bilan des opérations faites en 2012 et celui des coupes affouagères.
Réponse de Pascal BERNARD : « La coupe affouagère de Joigny a été annulée et transférée sur La Coche, les candidats intéressés par cette coupe ont été informés et seulement trois se sont manifestés. Des lots de huit m3 leur ont été attribués, la coupe de Joigny se fera en 2014. Pour les travaux sur la route forestière, on a rencontré des problèmes et on a décidé d’abandonner la partie haute de la route. La partie en aval a été stabilisée. Le coût du drainage est de 7 120€ HT. Au printemps on fera un bilan. Pour les coupes sur Joigny, le martelage a été fait : 2 000 m2 de bois marqué avec une vente prévue en juin 2013. La prévision de recettes est de 60 000€. Côté col du Granier, la vente prévue en juin 2013 soit 700 m3 est estimée à 20 000€. »

10) Permis de construire : où en est la procédure concernant le clos Martinet ?
Réponse de Pascal BERNARD : « Une plainte a été déposée, on attend. »
Au sujet des permis, Monsieur Pascal BERNARD rappelle aux élus qu’ils peuvent avoir accès au logiciel qui concerne l’urbanisme.

.

h1

Conseil Municipal du 21/01/2013 : Ordre du jour

17/01/2013

Comme indiqué dans l’article précédent, nous vous communiquons l’ordre du jour du conseil qui se tiendra ce lundi 21 janvier.
Vous pouvez le constater, l’ordre du jour est conséquent !

Modification du tableau des emplois :

  • suppression d’un poste d’adjoint d’animation 2ème classe à 19 h par semaine annualisées et création d’un poste d’adjoint d’animation 2ème classe à 24h.
  • Suppression d’un poste d’adjoint d’animation 2ème classe à 28h par semaine annualisées et création d’un poste d’adjoint d’animation 2ème classe à 25h.

Les questions diverses … ? … Elles sont tout simplement passées à la trappe ! Pourtant, nous avions demandé que soit inscrit à l’ordre du jour en questions diverses :

  1. Point sur l’avancement du PLU
  2. Demande de permis de construire ROL
  3. Réponses aux questions diverses soumises au conseil municipal du 17 décembre pour lesquelles nous n’avons pas pu obtenir de réponses du fait de l’absence de Mme DUPRAZ.

Une convocation de l’ensemble des élus pour traiter d’un ordre du jour aussi indigent, sans questions diverses, montre une fois de plus la considération portée par les élus majoritaires aux préoccupations et aux attentes des Saint-Bardolains.

Vendredi soir, lors de la cérémonie des voeux, Monsieur le Maire affirmait pourtant que le PLU restait la priorité et serait terminé très prochainement, que l’agrandissement de la bibliothèque, la rénovation des écoles et la réfection des anciens locaux techniques pour une salle d’haltérophilie faisaient partie des grands projets pour 2013.

Quand allons nous débattre de ces projets comme promis par M. JOLY ? Le soir du budget, sans doute, quand on nous mettra devant le fait accompli !

L’ordre du jour de ce premier conseil municipal de 2013 augure mal d’une année de transparence dans les débats !

.

h1

A vos agendas !

14/01/2013

Nous venons d’apprendre que le prochain conseil municipal public se tiendra ce lundi 21 janvier à 19 heures.

Sachant qu’un conseil privé s’est tenu le 7 janvier et que cette date n’a pas été annoncée : BRAVO pour la communication !
Il s’agit sans doute d’un problème de planification, d’anticipation, de communication, d’information, de transparence, de clairvoyance, de prévoyance, de prévision ……… de respect des habitants, des élus.

Ayant pour obligation de transmettre nos questions diverses 8 jours avant chaque conseil soit aujourd’hui !!!! Bientôt nous transmettrons nos questions diverses avant de connaître la date du conseil. TROP FORT !

Nous vous communiquerons l’ordre du jour de ce conseil lorsque la majorité condescendra à nous le faire connaître.
Vous pourrez consulter le compte-rendu du conseil municipal du 17 décembre quand la majorité daignera le mettre en ligne alors qu’il est affiché depuis plusieurs semaines sur les panneaux d’information municipale.

Enfin, on nous a informé que la date limite de proposition des articles pour la gazette est le 25 janvier. Si des sujets vous préoccupent, n’hésitez pas à nous en faire part ; nous ne manquerons pas de les relayer.

.