h1

Trop c’est trop : Nous sommes bien d’accord … !

29/12/2012

La gazette de décembre est arrivée mais la trêve des confiseurs n’aura pas lieu.

Nous remercions solennellement l’équipe en place de nous avoir ouvert un espace sur la gazette en rappelant que dans les communes de moins de 3500 habitants, ce n’est pas une obligation. Comme si la démocratie et la liberté d’expression dépendaient de la taille de la commune … !

Mais cette liberté d’expression a été reléguée, pour la journée du patrimoine, sans que nous n’en ayons été informés avant ou après la mise en page et la parution de la gazette !

Cet espace qui nous est offert est destiné à « permettre la confrontation d’idées » nous dit-on : Nous aurions pu penser avoir une réelle liberté dans l’utilisation de cet espace mais encore une fois chacun de nos articles est détourné au profit d’une critique systématique qui ne relève en aucun cas de la démocratie participative tant vantée.
Nous pensons effectivement que la gazette n’est pas destinée à faire état de querelles intestines ou d’être un instrument de publicité pour la majorité municipale mais bien à délivrer de l’information sur les affaires de la commune et, donc, au service de TOUS.

On peut lire que des « attaques émaillent désormais les séances du conseil municipal »: Qui attaque qui ? Où est la promotion de cette démocratie participative tant ressassée ?

On peut lire aussi à propos de ce blog qu’il est « non contradictoire et fermé aux commentaires » : difficile à croire quand jamais aucun membre de la majorité n’a osé contacter notre blog.
Pourquoi attendre d’en faire le procès dans la gazette et non pas lors des conseils municipaux ? A-t-on peur de nos réponses en public?

Nous ne nous sommes jamais posés en victimes, comme on veut vous le faire croire, mais bien en tant que groupe d’opposition aux élus majoritaires. N’en déplaise à certains, nous proposons aux Saint-Bardolains qui le souhaitent une autre information régulière et en temps réel sur les affaires communales et, contrairement à la gazette municipale, notre blog ne vient pas grever les deniers publics.

.

Publicités