h1

Notre blog dérange !

11/11/2012

Notre commune est une petite commune, et il n’y a pas d’opposition au sens politique du terme. Seulement cinq élus qui dénoncent le manque de transparence de la majorité en place et qui se battent pour une démocratie locale et participative.

Le mépris à notre encontre ainsi que les refus délibérés de prendre en compte les attentes des Saint-Bardolains qui nous ont élu caractérisent la politique municipale actuelle. Ce climat délétère est propice aux rumeurs dont celle particulièrement ridicule qui se retrouve dans le Dauphiné Libéré de ce jeudi 8 novembre 2012 : « la déclaration de Patricia Mérendet est une surprise … » Certains membres de la majorité en place tiennent des propos intolérables, injurieux, calomnieux et font courir des bruits infondés dans la commune. Ainsi reproche-t-on à Madame Mérendet de consulter des documents publics.

Si s’opposer à des projets à des coûts exorbitants risquant d’endetter notre commune sur plusieurs années,
Si poser des questions sur des dossiers dont nous n’avons pas connaissance,
C’est déstabiliser, démolir, salir, alors nous n’avons pas la même définition des mots utilisés.

En réalité, notre volonté d’informer les citoyens sur la politique municipale sème un vent de panique et conduit la majorité à caricaturer notre action au service des Saintbardolains.

Pour notre part, nous ne sommes ni dans l’invective, l’injure ou la médisance mais bien dans la construction avec force et sérénité ; le nombre de délibérations votées à l’unanimité, comme ce lundi 5 novembre, en est la preuve incontestable.

Pour information, toutes les séances des conseil municipaux étant désormais filmées, nous les tenons à votre disposition : ainsi chacun pourra se faire sa propre opinion.

.

Publicités