h1

Conseil municipal du 26/3/2012

27/03/2012

Si tous les conseils municipaux sont d’importance pour notre commune, celui de ce lundi 26 mars a fixé les orientations budgétaires et les choix qui seront faits pour Saint-Baldoph en 2012.

Pour la préparation de ce budget, nous avons été conviés à une réunion préparatoire le 5 mars dernier. Au cours de cette réunion nous avons été destinataires d’un projet de budget ou plutôt d’une longue liste de courses que nous avons discutée. La dotation des subventions aux associations n’a même pas été évoqué  …

Nous avons pu constater à la réception de la convocation au conseil municipal publique, soit 5 jours avant le conseil, que ce budget a été largement revu à la baisse, sans aucune concertation avec les élus de l’opposition. Des projets sont passés à la trappe, des questions se posent :

  • Qui est à l’origine de ces modifications?
  • Pourquoi ?
  • Sur quelle analyse se fondent les choix opérés ?
  • Y a-t-il eu d’autres réunions préparatoires auxquelles nous n’aurions pas été conviés ?
  • Comment pouvons-nous exercer notre responsabilité d’élus dans ces conditions de transparence ?
  • Comment peut-on préparer sérieusement un budget sans documents préalables : sans sections de fonctionnement recettes et dépenses 2011, sans sections d’investissement recettes/dépenses 2011; documents demandés à Christian Joly par mail vendredi 23 mars; demande pour laquelle nous n’avons pas eu de réponse.

Dans l’éditorial de la Gazette de mars 2012 nous pouvions lire : « Nous attendons de 2012 une année d’innovations diverses, pour construire une commune dynamique qui ne se laisse pas gagner par la morosité et qui s’engage vers des relations humaines empreintes de loyauté et d’ouverture d’esprit »

Des mots … rien que des mots … !

Georges ARHANCET, Patricia MERENDET, Ludovic MOLIN, Bernard PORTUGAL, Jean-Marie VOLLANT

Publicités